La résonance de Schumann et l’astrologie

La résonance de Schumann et l’astrologie

Par Patrick Giani

Comme nous l’évoquions dans l’article rédigé en fin d’année 2017, les harmoniques de la résonance de Schumann semblent rythmer l’évolution de la conscience de l’humanité. Nous avions même précisé « il faut s’attendre à ce que les pics de ce genre se multiplient en 2018 ». Or, depuis la Nouvelle Lune du 17 mars, avec un pic quasi quotidien, nous avons relevé des pointes allant jusqu’à 160 Hz la veille de l’équinoxe du Printemps et des pics multiples au cours de la même journée, ce qui ne s’était jamais produit auparavant, comme le montre cette image du week end pascal. La résonance de Schumann et l’astrologie mondiale sont, comme nous allons le voir, très liées.


Image capturée sur le site SOS (Space Observing System)

Les lignes en couleur, en plus de la fondamentale à 7,8 Hz, sont les harmoniques à 14,3 Hz, 20,8 Hz, 27,3 Hz et 33,8 Hz.

 

En effet, ce week-end là, nous étions en pleine tempête cosmique, avec la Pleine Lune du 31 mars dont nous avions anticipé les effets dans l’article précédent « Mars sous hautes tensions« . La conjonction Mars-Saturne en Capricorne en dissonance aux luminaires laissait présager un événement particulièrement éprouvant. Et combien nous avons pu en mesurer les effets sur les réseaux sociaux, avec tous ces témoignages d’internautes souffrant d’insomnie, de migraines tenaces, de maux d’estomac, de mains ou de pieds qui chauffent, etc…

La résonance de Schumann et l'astrologie

La résonance de Schumann et l’astrologie lunaire

Dès le 2 mars, les pics ont repris leur rythme habituel mais avec une pointe quotidienne assez haute, ce qui est nouveau depuis la Nouvelle Lune du 17 mars, car auparavant ils ne dépassaient guère les 38 Hz.
Alors bien sûr, on peut dire que les harmoniques de la résonance de Schumann sont uniquement liées aux orages magnétiques et aux éruptions solaires qui émettent des rayons X. Mais comment se fait-il que ces pics remarquables se produisent lors des Nouvelles Lunes, des équinoxes ou des Pleines Lunes, surtout lorsqu’elles sont particulièrement dissonantes?
Dans les articles parus sur ce phénomène, il est souvent dit qu’il s’agit « d’un ensemble de pics spectraux dans la portion de fréquences extrêmement basses (ELF) du champ électromagnétique de la Terre et que ces impulsions représentent les rythmes cardiaques de notre planète. » A mon humble avis, cela n’a rien à voir avec les rythmes cardiaques de Gaïa, mais avec l’inconscient collectif de toute la planète.
Je m’explique : on sait que ces ondes Schumann vibrent à la même fréquence que les ondes cérébrales des êtres humains et des mammifères en général et que cela affecte même la santé des hommes.  Or, lors des Pleines Lunes, c’est l’émotionnel des êtres humains qui est chahuté car la Lune est en rapport avec la sensibilité, les humeurs, les émotions et la façon dont on les gère. La Lune est également en rapport avec les rêves, les fantasmes, les projections des désirs personnels, en fait tout ce qui est relié au PLAN ASTRAL.

La résonance de Schumann et l'astrologie
Qu’est-ce que le Plan astral? Tout comme les êtres humains, notre Terre possède des corps subtils et donc un corps astral. Celui-ci s’étend des couches souterraines du globe jusqu’à l’orbite lunaire. D’après les théosophes, il se compose de plusieurs niveaux, le plus haut étant relié à l’univers des rêves et le plus bas à nos démons intérieurs (bas astral).  Et voilà la relation avec les harmoniques de la résonance de Schumann : les fréquences extrêmement basses (lignes en couleur sur le schéma) augmentent brusquement en intensité lors de ces pics, ce qui affecte les êtres humains en les confrontant à leurs énergies basses. Comme la Lune est en rapport avec les liquides du corps, c’est tout l’organisme qui est perturbé lors de ces pics et cela touche principalement les personnes hypersensibles.

La question qui se pose est : « Pourquoi, depuis la Nouvelle Lune du 17 mars, ces pics sont-ils devenus quotidiens? ». Il semblerait que l’évolution de la conscience humaine nécessite actuellement de passer un cap important, en relation avec le phénomène de l’Ascension. En augmentant périodiquement le taux vibratoire de la planète via la résonance de Schumann, le nettoyage du Plan astral est favorisé. Ainsi, chacun peut bénéficier de ce nettoyage énergétique, à partir du moment où il est prêt à lâcher prise par rapport à tout ce qui le tirait auparavant vers le bas (pulsions incontrôlables, désirs égoïstes, addictions, compulsions, comportements suicidaires, etc.).
Et voilà pourquoi personne ne ressent les mêmes effets lors de ces augmentations du taux vibratoire. Ceux qui ont travaillé sur eux depuis des années et qui ont suffisamment allégé leurs corps subtils le vivent comme une libération, un véritable éveil, avec un sentiment de paix intérieure, de joie profonde.
En revanche ceux qui résistent au changement, par orgueil ou par ignorance, et ceux qui restent accrochés au passé ou à leurs peurs, souffrent beaucoup lors de ces pics.  Les personnes qui éprouvent de la fatigue, des maux de tête, des douleurs dans des zones habituellement fragiles de leur corps doivent tout faire pour se purifier* car les nouvelles énergies circulent difficilement en eux. Ce faisant, le travail spirituel se manifestera par un accroissement de la vitalité, plus d’énergie, plus de joie et surtout une meilleure santé.

La résonance de Schumann et l’astrologie en avril

C’est donc le conseil que l’on peut donner à notre entourage pour le mois qui vient. Ne pas bloquer les énergies qui arrivent car elles sont très fortes, surtout en ce mois d’avril où le Printemps explose avec cette Nature luxuriante, généreuse, pleine de Vie. Ce que l’on peut constater sur la carte du ciel de la Nouvelle Lune du 16 avril 2018.

C’est une Nouvelle Lune particulièrement dynamique, avec une conjonction d’Uranus aux luminaires à la fin du Bélier. Le carré de Pluton aux luminaires montre que les résistances à l’évolution sont encore là, mais pas pour longtemps ! Uranus les amène vers le futur immédiat, l’innovation, le renouveau, les énergies de la nouvelle Terre.

Ce mois d’avril est donc propice aux déménagements, dans tous les sens du terme. Changement d’activité, de lieu de vie pour certains, d’entourage pour d’autres et même de partenaire si la situation devient invivable. Vénus est en Taureau, si proche de la Nature et de ses bienfaits, en aspect harmonique aux planètes en Capricorne, signifiant que les initiatives prises iront dans le bon sens et pour du long terme, même si cela a son prix (Jupiter en opposition).
Pendant cette période, Neptune en Poissons veille à la fois sur Jupiter en Scorpion (en accord avec la morale) et sur Vénus (en accord avec les idéaux). Tous les ingrédients sont donc réunis pour passer à la vitesse supérieure. Jusqu’au 7 avril, Saturne et Mars conjoints vous donnent l’impression d’avoir un pied sur l’accélérateur et l’autre sur le frein en même temps. Mais dès la mi-avril, après la rétrogradation de Mercure (17) , vous aurez l’impression d’avoir mis le turbo!

Alors n’hésitez plus, il est temps de tirer un trait sur le passé, de se recentrer sur votre coeur aimant et aimé de la Source, d’OSER vivre la vie telle que vous la souhaitez et de goûter au bonheur tant mérité. Et même si les circonstances ne sont pas encore réunies, continuez de travailler sur vous et d’y CROIRE. Les planètes sont là pour vous soutenir, mais l’essentiel vous appartient.

Aide toi, le Ciel t’aidera 😉

Que l’Amour et la Lumière guident tous vos pas.

Patrick Giani

* Pour se purifier, commencer par vous alimenter sainement et lisez cet article

L’astrologie vous parle ?
Devenez votre propre astrologue en suivant nos cours d’astrologie par correspondance !

La résonance de Schumann et l'astrologieLa résonance de Schumann et l’astrologie

Climat astral pour tous les signes, décans par décan : www.lhoroscopegratuit.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux: La résonance de Schumann et l’astrologie

© Jupitair.org Tous droits réservés
Création WEB MG Records.com