Mars sous hautes tensions

Mars sous hautes tensions

Par Patrick Giani

J’ai choisi ce titre parce qu’il s’agit à la fois du mois de mars et de la planète Mars sous hautes tensions, en cette période cruciale de 2018. De plus le mois de mars commence par une Pleine Lune, le 2, et finit également par une Pleine Lune, le 31. Entre les deux, la Nouvelle Lune du 17 mars est, comme nous allons le voir, très particulière.
Mais tout d’abord revenons sur cette entrée de Saturne en Capricorne, depuis la fin décembre 2017, que beaucoup ont ressentie comme pesante, frustrante et décourageante, même si elle correspond aussi à un besoin de stabilité et de bon sens, comme nous l’avions souligné dans l’article précédent.
Comme par hasard, elle était accompagnée d’un ultime carré Uranus-Pluton, dont nous avions oublié les effets stressants et les blocages persistants. La bonne nouvelle, c’est qu’il se termine fin mars et ce, définitivement. Toutefois, force est de constater que le trigone Saturne-Uranus en signes de Feu, qui a permis la reprise économique 2016-2017 et la fin de Daesh, manque cruellement en ce début d’année. Il amenait une dynamique particulière et donnait à nos espérances une direction, un but, des objectifs. Mais ne nous décourageons pas, nous pouvons placer nos espoirs dans le prochain trigone entre ces deux planètes, qui se fera cette fois en signes de Terre à partir du mois de mai. Nous aurons l’occasion d’y revenir au printemps…

Mars sous hautes tensions à la Pleine Lune du 2 mars

Cette Pleine Lune se fait lors d’une conjonction Soleil-Neptune en Poissons, avec Mars en Sagittaire au carré de Vénus-Mercure en Poissons. Sur le plan mondial, beaucoup d’agressivité et de provocations dans les pays en conflit, avec une certaine confusion au niveau des alliances. On pense à la guerre en Syrie, que l’on croyait terminée et qui suscite à nouveau inquiétude et révolte. Comme d’habitude, ce sont encore les civils qui trinquent et les marchands d’armes qui se frottent les mains…
Sur le plan individuel, rien de bien méchant, hormis de vives tensions pour les natifs des Poissons, des Gémeaux, de la Vierge et du Sagittaire. Au menu : désirs contrariés, coups d’épée dans l’eau et désillusions. D’autant que la Lune en Vierge ajoute du doute et de la méfiance. Néanmoins, Jupiter en Scorpion permet de maintenir le status quo et Saturne de rester dans la limite du raisonnable…

Mars sous hautes tensions

La Nouvelle Lune du 17 mars, comme nous pouvons le voir dans la carte du ciel ci-dessous, paraît beaucoup plus conflictuelle. En effet, Mars fin Sagittaire prend les luminaires en carré et commence à s’approcher de Saturne. De plus, la conjonction Vénus-Mercure est en aspect dissonant à la fois à Pluton et à Saturne. De nouveaux conflits armés risquent donc de perturber le status quo fragile instauré depuis le début de l’année (NB: le 17 mars coïncide avec la reprise du conflit en Syrie et l’exode des civils de la Ghouta orientale sous les bombes).
Sur le plan individuel, les tensions concernent cette fois les natifs du Bélier, du Cancer, de la Balance et du Capricorne. Des remises en question, des ajustements ou des séparations (souhaitées, imposées ou subies) sont donc possibles pour ces natifs. Au positif, cela permet à certains de se libérer de schémas anciens ou de situations contraignantes devenues difficiles à supporter. Comme le disait si bien Anaïs Nin:

Mars sous hautes tensions
A noter que Jupiter en Scorpion, par ses aspects harmoniques aux luminaires et à Pluton, facilite la transformation. Et même si Mars est conflictuel, il fait encore trigone à Uranus, donnant ainsi un dernier coup de pouce aux initiatives innovantes pour le dernier décan de ces signes.

Mars sous hautes tensions

Mars sous hautes tensions à la Pleine Lune du 31 mars

Cette Pleine Lune montre clairement l’aboutissement des deux précédentes phases : elle se produit au moment où la conjonction Mars-Saturne se forme en Capricorne. Et les luminaires sont bien isolés, ce qui accentue les tensions, comme s’ils étaient pris en étau par ce couple contraignant. De plus, le Soleil est en dissonance à Mars toute la semaine qui précède la Pleine Lune, accentuant les tensions, l’agressivité ambiante et la sensation de blocage (d’autant que Mercure est rétrograde). Une fois de plus, cela concerne les natifs du Bélier, du Cancer, de la Balance et du Capricorne. Seule Vénus entrant dans le Taureau envoie un timide trigone à la conjonction Mars-Saturne, laissant espérer que les tensions s’apaisent dans la seconde semaine d’avril, mais en attendant, il faut bien relever le défi. Quel est-il ?

Mars sous hautes tensions

Pour que Mars et Saturne puissent combiner leurs forces dans le signe constructif du Capricorne, il est nécessaire que nos initiatives soient bien orientées, que nous ne cédions pas à la facilité, à la paresse ou à nos impulsions. Même si nous ressentons, à cette période, l’envie d’accélérer ou de renverser les obstacles, nous devons éviter de « mettre la charrue avant les boeufs » et freiner si nécessaire afin d’attendre le « bon moment ». C’est ce que URIEL, dans ses premiers messages, appelait le “temps sacré”. On laisse l’Univers se déployer comme il se doit, on  ne fait qu’accompagner le mouvement, on “surfe” sur la vague de l’éternel présent et c’est particulièrement efficace! Ainsi, vous arrivez à l’arrêt de bus au moment où il se gare, vous pensez à une personne et elle vous appelle, vous cherchez une place de stationnement et elle se libère…
Bien entendu, ici aussi il est conseillé d’appliquer la Voie du Milieu et de trouver un équilibre entre le faire et le laisser faire, au risque de se retrouver le bec dans l’eau.
C’est pourquoi si vous souhaitez changer de vie, de lieu de vie, de travail ou même de partenaire, il vaut mieux attendre quelques semaines, voire quelques mois si nécessaire afin d’effectuer les bons choix. Cette Pleine Lune montre à chacun là où le bât blesse, les difficultés à surmonter, les défis à relever mais elle ne doit pas inciter à précipiter les choses. Elle n’est pas négative car elle est particulièrement dynamique, aussi vaut-il mieux la considérer comme une crise nécessaire afin de basculer dans le nouveau. Sur le plan spirituel, elle représentera pour certains le déclic, la prise de conscience, le voile de l’illusion qui se déchire afin de se reconnecter à leur âme. Pour ceux qui sont déjà sur leur chemin de vie, elle est le prélude aux changements tant espérés et à la promesse d’une vie nouvelle, plus épanouissante, plus exaltante et plus réjouissante surtout. C’est tout le bonheur que je vous souhaite.

Que l’Amour et la Lumière guident tous vos pas.

Patrick Giani

Lire cet article en anglais – Read this post in english

L’astrologie vous parle ?
Devenez votre propre astrologue en suivant nos cours d’astrologie par correspondance !

Mars sous hautes tensionsMars sous hautes tensions

Climat astral pour tous les signes, décans par décan : www.lhoroscopegratuit.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux: Mars sous hautes tensions

Besoin d'un site internet ? Comme nous, faites confiance à Web MG Records.com
MENTIONS LÉGALES ** ** CONDITIONS DE VENTE
Créations Web MG Records