L’éclipse et après…

L’éclipse et après…

Par Patrick Giani

L’éclipse et après…
Comme nous l’avions évoqué dans le précédent article, le cône d’ombre de l’éclipse du 21 août 2017 a traversé les Etats Unis d’Ouest en Est, préparant ainsi ce grand pays à une période d’épreuves dont les effets risquent de durer plusieurs mois. Il aura fallu à peine une semaine pour que déjà, avec l’ouragan Harvey, les épreuves commencent. Ce n’est donc pas un hasard si le Texas s’est trouvé sur la trajectoire de Harvey, même si la ville de Houston n’avait pas assisté à l’éclipse totale la semaine précédente. Car la zone d’ombre ne se réduit pas à la mince bande du cône de l’éclipse, elle s’étend à des centaines de kilomètres de part et d’autre de sa trajectoire (voir dessin ci-dessous). Il en est de même pour les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy, qui ont été confrontées au second « monstre » Irma, classé en catégorie 5, et ont été détruites à 95 %.
A l’heure où j’écris ces lignes, Irma se dirige vers Haïti et la Floride, présageant là-bas aussi de lourdes pertes.

L'éclipse et après

Est-ce dû au hasard? Nous le savons maintenant, le réchauffement climatique n’augmente pas forcément le nombre de cyclones et d’ouragans dans le monde, mais tous les scientifiques reconnaissent que leur intensité augmente d’années en années. Plus le réchauffement s’intensifie, plus nous assistons à des catastrophes « naturelles » sans précédents. Et ce n’est pas près de s’arrêter puisque les hommes, malgré des dizaines de « sommets » sur le climat, n’ont pas encore réussi à stopper le phénomène et encore moins à l’inverser.
Autre influence, et non des moindres, la résonance vibratoire des pays concernés par ces catastrophes. Comme nous le savons, le phénomène de l’Ascension montre que le niveau vibratoire de la Terre augmente d’années en années. En conséquence, tout ce qui vibre dans les fréquences basses est soumis à des transformations visant à élever son niveau vibratoire. Cela peut aller jusqu’à la destruction si les résistances à l’évolution sont trop fortes ou si les forces de l’ombre vont à l’encontre de cette évolution.
Or, lorsque nous observons avec lucidité ce qu’il se passe dans les pays concernés par ces drames, nous constatons qu’il s’agit de régions du globe où les résistances sont très fortes et les vibrations très basses. Que ce soit pour le Texas, qui compte pas moins de 15 grandes raffineries de pétrole et une population à la mentalité rétrograde, les îles de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy qui sont considérées comme des « paradis pour milliardaires » ou Haïti où la pratique du vaudou et de la magie noire est monnaie courante, il semblerait que le « nettoyage » effectué par la Nature vise un réajustement, une harmonisation vibratoire afin que l’Ascension prévue pour la Terre se fasse.
Mais ne soyons pas tentés d’y voir une quelconque malédiction ni même une fatalité, tout cela est – répétons-le – essentiellement vibratoire. Voyez pour les habitants de Haïti, par exemple, qui sont régulièrement éprouvés  par les typhons et les ouragans, alors que les habitants de Saint Domingue qui vivent sur la même île, le sont beaucoup moins. La raison en est simple : là-bas, le vaudou et la magie noire y sont moins pratiqués. Si Irma ne fait pas trop de dégâts en Haïti, cela signifierait que ses habitants ont compris et ont commencé à évoluer vers la Lumière et l’Amour, vibration opposée à celle de la peur et de la pulsion de mort…

L'éclipse et après...

Mais revenons aux USA et à leur président. Si après tous ces drames, Donald Trump n’a pas compris qu’il fallait tourner la page de l’Amérique d’antan (make America great again) et reconnaître que le changement climatique est une réalité,  alors il s’ensuivra certainement une nouvelle série d’épreuves pour le peuple des Etats Unis dans les mois qui viennent. Souhaitons donc que les consciences des américains, surtout ceux qui sont encore dans la résistance, s’éveillent et que le niveau vibratoire de ce grand pays augmente, ce qui aurait une résonance phénoménale sur le reste de la planète. Car nous sommes TOUS interdépendants les uns les autres, ne l’oublions pas.

L’éclipse et après…

En  France, nous avons la chance d’avoir Nicolas Hulot au gouvernement. Ce n’est pas un hasard puisque notre pays a choisi d’être l’un des premiers à amorcer la Transition énergétique. Et ce n’est pas un hasard non plus si Emmanuel Macron a choisi la date du 12/12 pour faire le point sur le changement climatique avec les pays qui ont signé la Charte lors de la Conférence de Paris de 2015.  A croire que notre président – qui se dit jupitérien – s’intéresse à l’Astrologie (ou alors c’est inconscient). Car lorsque nous dressons la carte du ciel du 12 décembre 2017, nous constatons qu’elle est relativement harmonieuse:

L'éclipse et après...

En effet, les planètes en Sagittaire (signe du Président) sont toutes reliées par un aspect harmonique à Uranus en Bélier, ce qui leur donne une résonance particulière sur le plan international et un ancrage plus solide dans le temps. Bien entendu, le succès ne sera pas forcément au rendez-vous puisque les résistances de Pluton et de la Lune (le peuple) seront encore de mise et que la Lune noire en Sagittaire plombe quelque peu l’ambiance, mais le trigone de Jupiter à Neptune laisse penser que les milieux financiers aient compris l’intérêt d’aller dans le sens de la Transition énergétique (qui va dans le sens de la loi de l’offre et de la demande, tout bonnement).

L’éclipse et après…

De toute évidence, cette éclipse du 21 août aura mis en exergue toutes les faiblesses des hommes, et tout particulièrement celle des dirigeants politiques qui ont cédé à la peur et à l’esprit de division. Que ce soit Trump avec son « America first »  Theresa May avec son Brexit qui commence à révéler toutes ses failles, le dirigeant Nord Coréen et sa folie nucléaire (nous en parlerons dans un prochain article) et tous les pays qui refusent d’évoluer vers la démocratie, la liberté et la solidarité. La France, en dehors de tout considération politique, semble donc bien partie puisque ses dirigeants ont choisi le dialogue, la remise en questions des institutions, des ressources énergétiques et des lois qui freinent les entreprises individuelles. Et même si d’autres épreuves les attendent, le fait qu’ils aient choisi d’aller dans le sens du « flux de la Vie » est déjà une bonne chose.
Car en fait, ce sont moins les individus que cette libération concerne, que les âmes en quête d’évolution.
La peur est la vibration opposée à celle de l’Amour, en conséquence toute évolution marquée par les « portails » des éclipses nécessite de lâcher prise avec les peurs du passé et de favoriser les initiatives allant dans le sens de l’Amour : le partage, la fraternité, la solidarité, la compassion et l’altruisme. Voilà les vraies valeurs de l’humanité à l’heure où les voiles de l’illusion se déchirent et où les yeux s’ouvrent sur la vraie réalité de ce monde. L’important ce n’est pas la matière, mais l’esprit. Comme le disait l’une des rescapées de l’ouragan Irma qui avait tout perdu « Je n’ai plus rien… mais je suis en vie! »

Au niveau individuel, dans les jours qui ont suivi l’éclipse, j’ai constaté sur les réseaux sociaux de sérieux « pétages de plomb » chez certains, une augmentation des maladies psychosomatiques, des remises en question profondes chez la plupart, mais également une formidable libération des âmes en quête de Joie du coeur, de Grâce et de sérénité. La « vague » de l’été 2017 a donc tenu ses promesses, la révolution silencieuse est en route, la Nouvelle Terre se construit lentement mais sûrement, et VOUS qui lisez cet article y avez aussi contribué. Soyez-en remerciés.

Que l’Amour et la Lumière guident chacun de vos pas.

Patrick Giani

PS : le 9 septembre, j’apprends que deux éruptions solaires gigantesques ont eu lieu quelques  jours avant. Lire cet article.

L’astrologie vous parle ? Inscrivez-vous à nos cours d’astrologie par correspondance !

L'éclipse et aprèsL’éclipse et après

Pour tous les signes, décans par décan : www.lhoroscopegratuit.com

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur les réseaux sociaux: L’éclipse et après

© Jupitair.org Tous droits réservés
Création WEB MG Records.com