Astrologie mondiale: 2012 et après ?

Astrologie mondiale: 2012 et après ?

par Patrick Giani et Fabien Billerey

Astrologie mondiale: 2012 et après ? Échange (en 2004) de points de vue – par emails – entre deux passionnés d’Astrologie mondiale sur les années à venir :

« Bonjour cher Patrick,
J’ai analysé l’indice cyclique de Barbault que je trouve, en toute honnêteté intellectuelle, d’une précision extraordinairement déconcertante, c’est là pour moi qui suis Capricorne le début d’une vraie preuve, quasi mathématique, de l’existence d’une corrélation entre le monde ici et le monde là haut. L’indice atteint son minimum en 2005 à sa pointe inférieure avec certainement un phénomène mondial exogène, une déflagration qui risquera de laisser une petite cicatrice dans l’histoire.
R: Si je m’en tiens au récent ouvrage revu et augmenté de Barbault « Introduction à l’astrologie mondiale« , la pointe inférieure tombe plutôt « en 2010, premier creux du siècle où précisément, vient se nicher la crise que nous appréhendons » (page 360).
– Ensuite l’indice remonte jusqu’en 2010 puis chute magistrale jusqu’en 2017. Là, à mon avis, on doit lâcher quelque chose mais quoi ?! Peut-être le capitalisme ? de toute façon, le capital ne rapporte déjà presque plus rien, sauf aux quelques concentrations multinationales, par effet d’échelle justement.
R: Effectivement! Mais la véritable crise sera pour moi 2010/2014 car tous les paramètres (économiques, écologiques et statistiques) seront réunis pour assister à un « turning point » des plus marquants pour l’ensemble de l’humanité. D’ailleurs, si le calendrier des astrologues mayas s’arrêtent en 2012, c’est qu’il y a une raison. Mais j’en parlerai dans un prochain Ganymède…
– Êtes-vous d’accord avec moi sur ces dates clefs ? Avez vous une opinion sur le sujet de l’indice cyclique ? Je serais heureux de lire vos idées sur le sujet. Si oui, que peut-on imaginer pour 2005 ? et à fortiori pour 2017 ?
Cordialement.
Fabien BILLEREY
R: N’imaginons pas trop! La prévision est un art des plus subtils qui ne supporte ni les approximations ni les affirmations. Donc, nous allons étudier ça sérieusement et en rendre compte dans un « dossier spécial 2012« .
Patrick Giani

Astrologie mondiale: 2012 et après ?

Quelques jours plus tard…

« Bonjour Patrick,
Effectivement petite correction, l’indice cyclique de Barbault atteint un minimum en 2010 mais je me suis mal exprimé : pour moi le creux avec le risque maxi est en 2005 car c’est là que la dérivée de l’indice cyclique (si vous avez quelques notions de mathématiques) est minimale. Cela signifie que la vitesse de chute de l’indice va passer par un maximum et donc engendrer des contraintes très fortes au niveau planétaire, d’où la réaction exogène dont je parlais. C’est un peu comme si, d’un seul coup, vous plongiez du plomb fondu dans une cuve d’eau froide : les contraintes internes sont très fortes et provoquent des fissurations à l’intérieur du plomb solidifié.
C’est ce qui c’est passé en 1914 par exemple : la dérivée de l’indice cyclique est passée par un minimum. Ensuite, passé ce cap, ce n’est que le déroulement « normal » des opérations jusqu’à un niveau tellement insupportable (le minimum sur l’indice cyclique cette fois) que les gens, n’en pouvant plus, finissent par lâcher prise sur leurs rigidités morales ou conceptuelles, alors on entame la remonté de l’indice avec une détente des contraintes et ainsi de suite ….
Je vous envoie ci-joint deux images scannées de la dérivée de l’indice cyclique entre 1900-2000 et 2000-2100. Regardez bien les pointes inférieures de ces courbes, c’est d’une précision déconcertante. 1914, 1929-30, 1939-40, 1953-54, 1968, 1980-82, 1991 …. 2005
Bien à vous.
Fabien BILLEREY

Astrologie mondiale: 2012 et après ?

Astrologie mondiale: 2012 et après ?

Indice cyclique 2000-2100

R: Ok, je comprends mieux vos déductions maintenant.
En méditant sur le premier graphique, je constate que la plus grande pointe du siècle se situe au début des années 60, or tout le monde ou presque s’accorde à dire que c’étaient des années « bénies », tant sur le plan matériel (croissance maximale en occident) que sur le plan spirituel (« le bonheur, une idée neuve en Europe »). Quand on regarde les autres pointes, on peut en déduire qu’elles correspondent à des périodes positives, où l’optimisme et les « bonnes vibrations » règnent : 1946-1949 (les bals de l’après-guerre et la reconstruction) ; 1969 (année érotique!) à 1975 (les hippies, l’amour libre, etc.) 1987-1988 : le boom de la pub et de l’informatique ; 1997-2000 : l’arrivée d’Internet dans les foyers et l »espoir d’un monde meilleur pour l’an 2000.
Or, dans le second graphique, on trouve une première grande pointe en 2010, sans doute un sursaut d’énergie positive, suivie immédiatement d’une chute comparable à celle de 1941 : La chute commence en 2010 et finit en 2017. Sept années de tribulations? Il y a de quoi frémir…
Et ensuite, on remonte au plus haut avec 2026. On peut raisonnablement en conclure que, si l’humanité dans son ensemble a survécu à la crise de 2017, un « nouveau monde » verra le jour. Quant aux circonstances et aux événements qui seront liés à ces années-là, nous devons rester prudents et nous en tenir à des suppositions.
Recevez mes sincères salutations.

Patrick Giani

 

 

Quelques jours plus tard…

« Pour affiner un peu mon analyse sur le risque exogène de 2005-2006, voici en fichier JPEG une cartographie de la configuration astrale de Décembre 2005 :

 Astrologie mondiale: 2012 et après ?

On peut observer :
– une opposition Saturne en Lion à Neptune en Verseau : par analogie, je verrais bien un problème avec le pétrole (Neptune) lié à la finance internationale (en Verseau) opposée aux Rois du pétrole (Saturne en Lion), peut être un gros accrochage avec l’OPEP ou les pays exportateurs de pétrole qui ne cèderont pas devant les pressions internationales pour la baisse des cours. Ajoutez à cela : un carré Mars Saturne, un carré Mars Neptune, un carré Jupiter Saturne, un carré Jupiter Neptune et une opposition Mars Jupiter.
Le Jupiter est en Scorpion (donc intéressé par le pétrole), Mars est en Taureau, donc un Mars bien matérialiste qui s’intéresse de très près aux matières premières. Toutes ces configurations à très haute tension ont lieu dans les signes les plus puissants : LION, TAUREAU, SCORPION. Mon intuition, étant données les remarques précédentes et l’actualité qui commence à mettre en avant les problèmes énergétiques, c’est que c’est LE PÉTROLE qui sera le catalyseur de la réaction exogène.
Qu’en pensez vous ? Astrologie mondiale: 2012 et après ?

R: Oui, il est vrai que ce grand carré est assez remarquable, mais comme tous les grands carrés incluant Mars, il ne dure pas très longtemps. Néanmoins, comme il occupe les signes fixes, je pense qu’il concerne le plan matériel: les possessions (axe Taureau-Scorpion) et les « possédants » ou hommes de pouvoir (axe Verseau-Lion) et en ce sens, votre déduction sur les « rois du pétrole » aurait un certain sens. Pour ma part, je pense que c’est tout le système monétaire qui sera remis en question, mettant ainsi un sérieux frein à l’économie de marché et sans doute au capitalisme tel qu’il est encore vu de nos jours. Le pétrodollar, comme vous le soulignez, sera certainement sérieusement ébranlé…
Mais la grande crise, d’après mes études, commencera lorsque les planètes lentes formeront un grand carré en SIGNES CARDINAUX, c’est à dire à partir de 2010: Pluton, parvenu en Capricorne, sera en carré à Saturne début Balance et carré au couple Jupiter-Uranus arrivant en Bélier. Le premier grand carré se formera en été 2010 (voir carte du ciel ci-jointe et lire également cet article de Geneviève Lefebvre). Je vous laisse méditer sur ces aspects dissonants incluant, en outre, l’axe des Noeuds, ce qui donne un ton très… saturnien à cette échéance pour l’humanité. Astrologie mondiale: 2012 et après ?

Astrologie mondiale: 2012 et après ?

Carte du ciel réalisée avec le logiciel AstroQuick

Patrick Giani

Article paru en juillet 2004 dans la revue « GANYMEDE » de l’association JUPITAIR

AstroNews de Jupitair

vignetteFBAstrologie mondiale: 2012 et après ?

Livres conseillés aux étudiants par JUPITAIR

Astrologie mondiale: 2012 et après ?

© Jupitair.org Tous droits réservés
Création WEB MG Records.com